Une même étude menée en France et aux Etats-Unis dresse le portrait du banquier idéal

Si les banques traversent une période de turbulences dans les relations qu’elles entretiennent avec leurs usagers, du fait de tarifs jugés trop élevés, cette situation, renforcée par la crise débutée voilà près de trois ans, fait que, aujourd’hui, l’enseigne Groupama Banque souhaite affronter celle-ci en entendant bien, pour cela, faire face à toutes les critiques, puisqu’elle a récemment fait appel à l’Ifop, afin que cet organisme mène une étude visant à mettre en évidence l’avis des consommateurs et les principaux reproches formulés à l’égard de ce secteur, pour pouvoir ainsi y remédier au mieux.

Basée sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population majeure française ainsi qu’américaine, cette enquête permet de dégager un premier constat, selon lequel l’image des établissements bancaires souffrent davantage en France qu’aux Etats-Unis, 49 % seulement des français ayant une bonne image de ceux-ci, contre 73 % des américains, et ce, malgré les proportions prises par la crise économique outre-Atlantique.

Ce résultat est toutefois nuancé dans la mesure où les Américains considèrent les banques comme responsables de cette situation à hauteur de 84 %, contre 70 % des Français, tandis que 47 % des habitants des Etats-Unis interrogés estiment que les banquiers ont su tirer les enseignements de cette crise, en adoptant des attitudes moins risquées, contre seulement 28 % de nos compatriotes également sollicités.

Globalement beaucoup plus méfiants, les Français accordent toutefois une grande confiance à l’établissement bancaire qu’ils ont choisi, 77 % d’entre eux déclarant avoir une bonne image de celui-ci, même si, à nouveau, les Américains font preuve d’une plus grande mansuétude, avec, sur ce même point, 89 % d’opinions favorables.

Cette étude tend à démontrer, comme cela a déjà été le cas au cours de l’Histoire, que les résidents du Nouveau Monde ont un rapport plus décomplexé avec l’argent que ceux du Vieux Continent, et tout particulièrement les Français, qui ont toujours fait preuve également de méfiance à l’égard de leur banquier.

Les chiffres de cette enquête laissent aussi apparaître un décalage important dans la manière d’aborder les frais bancaires dans chacun de ces deux pays. Ce qui est particulièrement notable ici réside dans le manque de communication et le manque de transparence dans les pratiques des banques françaises, auxquelles il est notamment de plus en plus souvent reproché de fournir leurs prestations sous la forme de packs, leur permettant de facturer des services que le client n’utilise pas.

Si la crise ne semble pas avoir endommagé trop sévèrement l’image des établissements bancaires, le secteur souffre bien, en France, d’un manque de proximité avec les usagers, dû notamment à un défaut d’information, faisant aujourd’hui que 49 % des consommateurs seulement jugent les tarifs dont ils bénéficient avantageux, contre 75 % des Américains ; 48 % des Français considérant même que des prestations leur sont facturées inutilement, contre 26 % outre-Atlantique.

Malgré les différentes mesures prises par les gouvernements successifs, les banques françaises peinent à se faire apprécier autant qu’aux Etats-Unis, raison pour laquelle, des efforts importants doivent encore être produits sur ce plan-là, pour réussir à relever ce nouveau défi.

D'autres news sur cette banque en ligne:


La prime de bienvenue Boursorama Banque toujours d’actualité

La banque qu’on a envie de recommander poursuit son programme de bienvenue sur le compte courant avec carte (Lire la suite…)

Un cadeau de 160 € sur le compte courant ING Direct et la domiciliation des revenus

ING Direct double sa prime de bienvenue sur le compte courant en récompensant par une nouvelle prime de (Lire la suite…)

Bienvenue chez Boursorama Banque avec EasyMove

Avec EasyMove de Boursorama banque, le transfert de son compte courant n’aura jamais été aussi simple. Service de (Lire la suite…)

80 € offerts pour l’ouverture d’un compte MasterCard chez Fortuneo

Fortuneo offre une prime de bienvenue de 80 € pour toute première ouverture d’un compte courant effectuée avant (Lire la suite…)