Les banques en ligne conquièrent le public et révolutionnent le secteur

Après avoir suscité, au moment de leur apparition, certaines craintes auprès des usagers, affolés par l’absence d’agences, il semble aujourd’hui que les banques en ligne réussissent, peu à peu, à faire prendre conscience, au grand public, qu’il s’agit là d’une véritable solution d’avenir, c’est en tout cas ce que semble également révéler la nouvelle édition du baromètre sur les pratiques des Français sur Internet, réalisé par l’institut CSA, à la demande d’Orange et de Terrafemina, cette évolution vers des services 100 % par Internet amenant, en outre, avec elle, d’autres progrès extrêmement avantageux, pour des clients qui, au final, apprécient de pouvoir garder en permanence un œil sur leur argent.

Les banques en ligne ont tout d’abord suscité l’intérêt des usagers grâce à leurs tarifs attractifs

Ayant, en tout premier lieu, cherché à comprendre ce qui attire les usagers vers les banques en ligne, le sondage effectué a ainsi mis en évidence le fait que le coût des prestations reste un critère de choix important, intervenant dans 69 % des cas, celui-ci étant même le principal pour 44 % des personnes interrogées, les taux de rémunération et d’intérêt pour les placements et les crédits arrivant à la deuxième place, devant l’expérience du professionnel, l’étendue de la gamme proposée, la quantité des agences dont il dispose et son goût pour l’innovation.

Les usagers encore méfiants face à une gestion réalisée intégralement en ligne

L’enquête réalisée montre également que, malgré un net progrès, tous les usagers ne sont pas encore prêts à franchir le pas vers une gestion 100 % en ligne de leurs comptes, 48 % des clients d’enseignes traditionnelles allant jusqu’à dire ne pas être intéressés, contre toutefois 44 % qui apprécient cette idée, 9 % se disant même très intéressés et 35 % plutôt intéressés, alors que 8 % restent indécis, les groupes les plus sensibles à ce nouveau mode de fonctionnement des banques restant la tranche des 25-34 ans, la catégorie des cadres et professions libérales et les détenteurs d’un smartphone.

Une gestion des comptes en ligne qui s’installe lentement mais sûrement

Les banques traditionnelles elles-mêmes ont initié, depuis quelques années, leurs usagers à la consultation de l’état de leurs comptes en ligne, marquant ainsi le début d’une gestion par Internet, 84 % des personnes interrogées déclarant désormais utiliser souvent ce moyen pour cela, aussi bien à partir d’un ordinateur, que d’un smartphone, ou encore d’une tablette, la réalisation d’autres opérations simples étant également venue s’ajouter à cette première habitude, tels que les virements bancaires entre les différents comptes du client, mais aussi vers celui d’un tiers.

Les banques en ligne, des filiales de grands groupes

Donnant effectivement l’opportunité d’accéder à leurs produits et services par le biais d’Internet, les enseignes traditionnelles prennent également une part active dans le développement des banques en ligne, la plupart d’entre elles n’étant autres que des filiales de celle-ci, Boursorama, Fortuneo, BforBank, monabanq. et ING Direct, appartenant, en effet, respectivement à la Société Générale, au Crédit Mutuel Arkéa, au Crédit Agricole, à Cofidis et à ING, le grand nom du secteur, pionnier dans ce domaine d’activité tout à fait innovant.

Des usagers qui gèrent eux-mêmes leur argent

Fournissant une image assez réelle de la situation, « mon banquier, c’est moi », le slogan utilisé, un temps, par BforBank, résume ainsi toute la liberté donnée, aujourd’hui, aux usagers, grâce aux plates-formes, relativement complètes, développées par les banques en ligne, ces derniers pouvant, en effet, désormais, non seulement consulter leurs comptes en ligne, mais aussi procéder à des virements et à des prélèvements, imprimer des RIB, commander des chéquiers, souscrire des livrets, des assurances vie, ainsi que des portefeuilles d’actions, réaliser des simulations de prêts, pour en faire ensuite la demande.

Les outils de gestion des banques en ligne permettent la meilleure tenue de budget possible

N’entendant pas laisser leurs usagers désarmés pour gérer leurs comptes, les établissements par Internet ont ainsi mis en place, pour bon nombre d’entre eux, des outils de gestion extrêmement performants, offrant la possibilité notamment de catégoriser chaque entrée et sortie d’argent, pour organiser au mieux son budget et réaliser ainsi autant d’économies que possible, le Budgetizer et le MonaScope, d’ING Direct et de monabanq., permettant cela, tout comme le MoneyCenter, de Boursorama, qui prévoit également, quant à lui, l’agrégation de différents comptes éventuellement ouverts auprès de banques diverses.

La banque mobile devient une réalité grâce aux banques en ligne

Outre les plates-formes et les outils de gestion mis au point par les banques en ligne, ce sont également des applications, dédiées aux smartphones et autres tablettes, qui sont apparues, ces derniers mois, ajoutant encore à la liberté procurée aux usagers de ces nouvelles solutions, qui peuvent, à présent, accéder à leur argent, quel que soit l’endroit de la planète où ceux-ci se trouvent, dès lors qu’ils disposent d’une connexion Internet leur permettant alors de réaliser toutes les transactions qu’ils souhaitent à distance.

Le m-paiement apparaît comme l’une des prochaines étapes importantes dans l’évolution des banques

Ne cessant de vouloir toujours proposer les solutions les plus pratiques pour les usagers, les enseignes développent, en effet, actuellement, un nouveau mode de règlement, qui recourrait alors à l’utilisation d’un téléphone mobile, plutôt qu’à celle d’une carte bancaire, offrant ainsi un moyen de paiement sans contact, BNP Paribas, ayant déjà lancé KIX, alors que d’autres formules, comme Kwixo, Buyster et Cityzi, tentent également de s’imposer dans ce domaine, au moment où nombre de banques s’associent également à des opérateurs de téléphonie mobile.

Des avancées spectaculaires qui pourraient conduire à une totale gratuité de la banque

Apparue aux Etats-Unis, la première banque totalement gratuite part du principe que le client qui gère bien son compte rapporte de l’argent plutôt que d’en coûter, raison pour laquelle celle-ci a fait le choix de proposer des prestations sans frais, dont la fourniture d’une carte bancaire Visa, la France n’en étant toutefois pas encore là, même si le secteur y a également beaucoup évolué, avec l’apparition de nombreuses nouvelles solutions, comme, par exemple, les prêts entre particuliers, les microcrédits à taux zéro et les financements participatifs.

D'autres news sur cette banque en ligne:


La prime de bienvenue Boursorama Banque toujours d’actualité

La banque qu’on a envie de recommander poursuit son programme de bienvenue sur le compte courant avec carte (Lire la suite…)

Un cadeau de 160 € sur le compte courant ING Direct et la domiciliation des revenus

ING Direct double sa prime de bienvenue sur le compte courant en récompensant par une nouvelle prime de (Lire la suite…)

Bienvenue chez Boursorama Banque avec EasyMove

Avec EasyMove de Boursorama banque, le transfert de son compte courant n’aura jamais été aussi simple. Service de (Lire la suite…)

80 € offerts pour l’ouverture d’un compte MasterCard chez Fortuneo

Fortuneo offre une prime de bienvenue de 80 € pour toute première ouverture d’un compte courant effectuée avant (Lire la suite…)